Retour Page d'accueil

Retour modélisme naval

Après mon LION (Bantock) acheté d'occasion et un LANA à bouchains vifs, je voulais construire un IOM plus moderne: le GOTH, pas question de compétition donc je vais m'autoriser quelques entorses à la jauge, maitrisant mal la résine et fibre de verre, sa coque seras en bois, voici donc sa construction en image, au fur et à mesure de sa construction.

Pourquoi des entorses à la jauge ?, ayant un tube carbone de diam. 12, je vais m'en servir pour le mat et le carbone n'est pas autorisé dans la jauge et d'autre part, le dessin des couples représentent l'extérieur de la coque, il faudrait diminuer ces derniers de l'épaisseur du bordage pour respecter les dimensions sinon, la coque seras un peu plus longue, ne retouchant pas les plans, je vais donc être légèrement trop long par rapport à la jauge (1 mètre), ce sera à vérifier.

J'ai donc téléchargé le plan du "GOTH"(la 2ème version) sur internet, celui ci est libre et gratuit et proposé par son auteur Franck RUSSEL: ICI.

Voici des liens sur le sujet, bien sur, si vous voulez m'en proposer d'autres, envoyez les moi.

frankrusselldesign.com=Le site de l'auteur.

facebook=La page Facebook du GOTH.

velarc.net=Liste de différents IOM, leurs auteurs et des liens de téléchargement.

geeby22.fr=Goth en fibre.

rcgroups.com=La construction du GOTH en photos.

mxcomponents.com=Site marchand, vendant le GOTH.

classe1metre.org=Association Classe 1 mètre.

laroyale-modelisme.net=Construction d'un autre "GOTH" en bois.

Pour commencer, j'ai préparé un chantier en médium de 120cm de long sur lequel j'ai tracé l'emplacement des couples.

Ensuite j'ai tiré à l'imprimante une feuille pour chaque couple, le plan PDF est très bien fait car l'échelle est exact du premier coup, puis j'ai collé (UHU stick) chaque couple sur une planche de contreplaqué de 5mm.

Il a fallu ensuite découper ces couples à la scie à chantourner.

Chaque couple est tenu perpendiculairement par une cornière en médium et vissé sur le chantier, en présentant une baguette sur les couples, on vérifie que "ça tombe bien", ce n'était pas le cas pour le couple 0 un peu "maigre" et le couple S un peu fort, que j'ai donc refait.


En fait vous verrez plus bas, c'est une erreur de ma part.

Vérification du bon alignement de l'axe central de chaque couple.

Les flancs de chaque couple sont recouvert par un ruban de scotch pour éviter de coller les baguettes aux couples, seul les couples T et S ne seront pas recouvert car ils seront collés aux baguettes.

Je vais utiliser des pointes pour plaques de plâtre, sauf aux extrémités pour ne pas les fendre.

Pour le bordage, j'utilise des baguettes de samba de 6x3, je commence à poser la première baguette (celle du haut) et là, je me rend compte que j'ai fait une erreur car ma baguette est trop courte ?, mon couple S est mal positionné, trop en avant , je supprime le couple 0 et recule le couple S à sa bonne position et tout rentre dans l'ordre. J'en profite dans la foulée pour coller une baguette en bas des couples en suivant la ligne de pont.

Collage à la colle blanche à bois (DIALL) qualité "extérieur", pour l'arrière, j'utilise un serre joint.

Après avoir mis une baguette de part et d'autres, je colle une deuxième baguette, en oubliant pas de mettre de la colle sur le chant, j'immobilise le tout avec des élastiques et des pinces puis je pointe, et aussi, je nettoie tout de suite les bavures de colle.

Déjà six lattes de chaque coté.

J'ai continuer à latter jusqu'à la ligne de bouchain en décalant les lattes pour suivre cette ligne.

Ponçage en biseau de la latte le long de la ligne de bouchain.

On colle une baguette sur le biseau en la faisant dépasser à l'extérieur, elle seras poncé plus tard.

Rajout de lattes jusqu'à atteindre la latte centrale, et là, il va falloir ajuster en biseau l'extrémité des lattes.

On colle ensuite une baguette de part et d'autre de la baguette centrale.

Les lattes se rejoignent sur le tableau arrière, à partir de là, il seras nécessaire de biseauter aussi ce coté des lattes..

Il nous reste un croissant de chaque coté, les lattes sont plus difficile à tailler avec exactitude.

Un dernier petit effort.

Voila, le collage des lattes est terminé, les pointes sont retirées et l'extérieur de la coque est poncé.

La coque est retirée du chantier en dévissant les cornières.

Les couples sont enlevés sans difficulté, il reste des traces de colle à leurs emplacements.

La coque est poncée intérieurement et le tableau arrière coupé, idem pour l'étrave. A ce stade le poids de la coque est de 330 Gr.

Le collage des lattes sur le tableau arrière est renforcé à l'araldite.

Mise en place de trois faux couples pour soutenir le pont avant.

Une baguette en ramin de 9x9 mm servira d'axe central au pont avant et à la fixation des cadènes pour les différents jeux de focs.

Confection d'une platine pour le servo treuil et le récepteur radio.

Une poulie servira de renvoi à angle droit pour la drisse du va et vient des écoutes de voiles. La poulie est récupérée sur des embouts de rails de rideau.

Préparation de la quille en trois parties, une âme centrale en circuit imprimé époxy et deux flancs en contreplaqué 3mm.

Assemblage de la quille et poncage.

Confection d'un puits de quille en contreplaqué de 3mm.

Percement de la coque pour le passage de la quille.

Confection d'un cadre immobilisant la quille avec un angle de 86° entre la ligne de pont et l'avant de la quille.

Retournement de l'ensemble sur un ber pour coller le puits de quille.

Le puits de quille est collé avec un cadre en renfort à sa base.

Mise en place d'un couple qui renforcera le puits de quille et servira de support au pont arrière.

Mise en place d'un renfort de pied de mat.

Rajout d'un couple pour le maintien du tube de jaumière.

Récupération du haut d'une boite de café Malongo avec découpe d'une collerette pour faire une trappe d'accès à la batterie.

Collage à l'Araldite de la trappe d'accès avec une languette pour l'emplacement du tube de passage de l'écoute de grand-voile.

Mise en place d'un servo de barre.

Le palonnier de gouvernail est fabriqué dans une cornière laiton avec un domino brasé, la tige de liaison est un rayon de roue de vélo passant dans une gaine nylon.

Mise en place d'un renfort à l'arrière qui servira à fixer une poulie de renvoi.

Rajout d'une cadène de renvoi d'écoute de foc.

Fabrication d'une poulie de renvoi pour l'écoute de grand-voile.

Fabrication d'une poulie de renvoi pour le va et vient d'écoute.

Fabrication de cadènes de haubans en cornière alu.

Découpe de deux pièces en contreplaqué 3 mm qui serviront de pont arrière le long des flancs de la coque.

Collage à l'araldite des deux morceaux de pont contre les flancs de la coque ainsi que les cadènes de haubans.

Confection d'une cale d'étambrai en U de cuivre et tige filetée de 3 mm coulissant dans un tube laiton.

Rajout d'une cadène à l'arrière pour le pataras.

Moule pour faire des demi lest.

Moulage de deux demi lest en plomb, brut de fonderie, c'est un peu lourd, 1.3 kg chaque, va falloir limer.

Remoulage d'une autre paire de demi lest plus léger, puis collage à l'araldite après avoir mis en forme le passage de la quille, pour un poids de : 2,024kg.

Passage d'une couche de G4 à l'intérieur de la coque.

Idem à l'extérieur.

Collage à l'araldite du lest et de la quille en respectant l'angle donné par le plan puis passage de deux couches de G4 et peinture noire en bombe. Poids total : 2,292Kg.

Mise en place d'un réceptacle (bouchon de bombe aérosol) pour la batterie.

Collage à l'araldite d'un demi pont avant en contreplaqué 6/10.

Collage de la deuxième moitié de pont.

Collage d'une platine en contreplaqué 3 mm pour recevoir l'interrupteur de la radio.

Mise en place d'une partie du pont arrière, celui ci seras en deux morceaux, mes planches de contreplaqué 6/10 n'étant pas assez longues.

Collage d'un tube alu.de diamètre 6 mm. dépassant de 7 cm du pont pour le passage d'écoute de bome.

Collage d'un tube alu. de diamètre 6 mm pour le tube de jaumière, j'aurais préféré un tube de laiton mais je n'en ai plus.

Préparation de la deuxième partie de pont arrière avec les découpes qui vont bien (trappe d'accès au servo de direction).

Collage de la deuxième partie du pont puis collage à la cyano d'une baguette 6x3 sur le pont afin de coller les flancs intérieurs.

Collage à l'araldite des flancs intérieurs en contreplaqué 6/10.

Collage à l'araldite d'une gaine pour la tringlerie de gouvernail.

Camouflage de la gaine sous un demi rond de sapin creusé.

Préparation d'une plaquette alu. pour le pied de mat ainsi que le pied de mat qui seras inséré dans le mat carbone.

Préparation d'un tube alu de 10 avec une chape à boule à l'extrémité et une équerre en alu qui servira pour le hale-bas( en rayon de vélo).

Préparation de deux bagues en époxy (circuit imprimé) en double épaisseur qui seront collées sur le mat et serviront de fixation au hale-bas et au vi de mulet.

Collage à la cyano des deux bagues sur le mat.

Montage de la bôme sur le mat avec deux demi rayons de vélo en guise de hale bas bridés par deux dominos d'électricien.

Perçage du mat pour fixer une tige filetée de 3 mm en guise de barre de flèche, deux tubes en laiton viendront se mettre dessus pour tenir les haubans.

Après ponçage de la coque et deux nouvelles couches de G4 remise en place de l'accastillage.

Mise en place d'une défense à l'étrave taillée dans une gomme géante (GIFI).

Collage à l'araldite d'un anneau de canne à pêche pour le passage d'écoute.

Mise en place de deux pattes en alu, pour la fixation des haubans sur le mat.

J'ai refait la patte en alu pour pouvoir y mettre un anneau brisé sur la bôme de grand voile pour le passage d'écoute.

Mise en place d'une corde à piano inox pour la fixation du point d'écoute de la grand voile, je percerai ultérieurement une série de trous pour le réglage.

Fabrication du safran avec la même façon que le voile de quille.

Rajout d'une boucle en inox au pied de mat qui servira à frapper la drisse du point d'amure.

Deux tubes laiton maintiennent les haubans sur les barres de flèches.

Deux ridoirs "maison" tendent les haubans.

Têtière de mat pour le pataras.

Pour les voiles, j'ai voulu me faire plaisir et j'ai commandé un jeu de voile "PRO" chez:jelacicsailing.com .

C'est du monofilm 3d, blanc pour la grand voile et transparent pour le foc, le jeu A complet m'est revenu à 103 Euros avec la livraison. Le poids total du gréement (voiles, mat, haubans, etc..) est de : 286 gr.

Voila, le Goth est terminé, je suis impatient de le mettre à l'eau, premier bain le 02/03/2014. Sur la balance nous avons : coque complète avec batterie= 1,381kg, quille avec lest= 2,292kg, gréement complet= 0,286kg soit un poids total de : 3,959kg.

Et c'est parti, premier bord, juste le point de pivot de la bôme de foc à déplacer et après un régal, ce classe 1 mètre marche bien et la nouvelle voile est superbe, le lest est juste un peu léger quand le vent forci, je me referais certainement un deuxième lest plus lourd pour le gros temps et/ou un jeu de voile B.

Vidéo de la première navigation du "GOTH"

Dimanche 09/03/2014, grand beau temps et rencontre mémorable de trois "GOTH" en bois sur le bassin de la muette à Elancourt(78), à l'évidence, mon GOTH à moi a besoin de réglages.

Voici le lien pour les photos de cette rencontre:Trois voilier IOM GOTH ensemble

Rendez vous à la régate de Sonchamp(78) le 27 Avril 2014 pour une nouvelle rencontre.

Retour Page d'accueil

Retour modélisme naval